Souquieres : une Nouvelle Branche

Une nouvelle branche repérée AA, vient d’être créée. Elle naît vers 1650 à Roannes, et comporte déjà 154 descendants parmi lesquels Antoine De VERDELON, chevalier et seigneur de Roannes de 1766 à la révolution. Cette branche croise les branches L (DELCAMP), M (LAPART), D (BARANDE), T (ALIDIERES) et O (DANGUILHEM).

L’acte fondateur a été trouvé par Yvette dans les fonds du notaire Delarmandie :

14.1.1698, à Morqueyrols, Roannes et maison d’Antoine Canis marchand, contrat de mariage :

Laurent Veyrieres marchand et Antoine Veyrieres son frère fils à défunts Pierre et Philipe Souquière originaire et habitants du village de Mazeyrac, Roannes, Antoine Veyrieres majeur de 25 ans et maître de ses droits

Antoine Moynac et Marie Canis sa femme, Madunhac, Roannes, le dit Antoine Canis de son agrément Marie Canis sa fille de défunte Jeanne Reygasse habitant Morqueyrols.
Antoine Moynac agréant le mariage donne à sa nièce par donation entre vifs la moitié de tous ses biens en quoi qu’ils puissent être chargés de la moitié des dettes sous la réservation de l’usufruit de tous les biens sa vie durant, supportant les charges du mariage, et le dit Antoine Canis père lui constitue en dot à Marie Canis sa fille 700 l pour tout droit de légitime qu’elle pourrait prétendre sur les biens de son père et de sa défunte mère.
Antoine Veyrieres s’est constitué en dot 1000 l dont 700 pour le legs à lui fait par ses défunts parents en leurs testaments et 300 l qu’il a en bestiaux. Laurent Veyrieres voulant favoriser le dit mariage lui paye 500 l en déduction des 700 léguées par ses parents.

Marie Canis épouse Moynac donne à sa nièce 30 l à prendre sur Pierre et Agnès Moynac ses beau frère et belle sour.
Pour gain de survie ils se donnent 100 l.

Marie, une des filles du couple Antoine VEYRIERES – Marie CANIS a épousé François De VERDELON, écuyer et seigneur de Roannes le 7 novembre 1724 à Roannes. François était veuf de Marie De SALSAC avec qui il eut 9 enfants. Il eut 14 enfants avec Marie et 2 enfants jumeaux, illégitimes avec Hélène LACASSAGNE. Seuls 12 des 25 enfants atteignirent la majorité.

Antoine De VERDELON, son aîné, chevalier prit le titre de Seigneur de Roannes à la mort de son père le 12 novembre 1766. Après la révolution, la famille abandonna la particule, qu’elle repris vers 1830.

Antoine De VERDELON épousa Marguerite Louise DELOLM de La LAUBIE.

GSDS2009

0 commentaire à “Souquieres : une Nouvelle Branche”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


  • Album : Enseigne 2011
    <b>1preparationdesporteursdedrapeaumauriceetalain.jpg</b> <br />

Recherche dans les Archives

Cette recherche s'effectue exclusivement dans les articles et pages publiés.

Recherche Patronymes

Pour une recherche patronymique dans la base des Généalogies Souquiere(s), visiter la page Patronymes

Auteur : MyC

souquieres


Fédération Régionale des MJ... |
Aides aux démunis du Cambodge |
Nous les retraités (ées) CG... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4L TROPHY 2009 - Tech de Co...
| Association des Résidents d...
| Les illusions de la Lionge