Souquieres préfet de la Nièvre

 Marie Louis Vitorio Souquieres dit Achille Souquieres a fait sa carrière dans l’administration territoriale occupant les fonctions les plus élevées. Achille est un descendant de la branche B, Marie de Pelamourgue était sa tri-aïeule. Son grand père Annet Souquieres (1755-1807) est un ancien procureur du roy au baillage de Calvinet et son père Louis Raymond Souquieres (1785-1852), propriétaire au Catalo (Cassaniouze) a été conseiller municipal, puis maire de Lacapelle del Fraysse.

Louis Raymond Souquieres épouse le 28 septembre 1818 à Villecomtal (Aveyron) demoiselle Marie Charlotte Seignelay « Caroline » de Blanc de Guizard (1787-1859), fille de Jean François Louis de Blanc de Guizard, seigneur de la Guizardie, et de Marie Victorine de Catellan. De cette union sept enfants naissent, Marie Louis Vitorio est l’aîné de cette fratrie, il naît le 18 août 1819 au domaine du Catalo.

Il a vingt ans quand il rejoint l’administration territoriale, sans doute sur les recommandations de son oncle Louis de Blanc de Guizard qui fut préfet et député de l’Aveyron.

Sa carrière :

  • Janvier 1840 : Attaché au cabinet du ministre, secrétaire particulier de A. de Gasparin et de Rémusat.
  • Novembre 1840 : Chef de cabinet du préfet de l’Aveyron.
  • Fin 1847 à février 1848 : Sous-Préfet de Boussac (Creuse).

       souquieresboussac.jpg

  • Janvier 1849 : Sous-Préfet du Vigan (Gard).
  • Octobre 1851 : Sous-Préfet de Saint-Sever (Landes).
  • Décembre 1851 à mars 1853 : Sous-Préfet de Condom (Gers). Nomination par décret du 1er décembre 1851.
  • Juillet 1853 à 1859 : Sous-Préfet de Bourganeuf (Creuse). Nomination 2 juillet 1853 par décret impérial en remplacement Mr Viard.
  • 15 août 1859 promu au grade de chevalier de la Légion d’Honneur
  • Mai 1861 à 1868 : Sous-Préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron).
  • 4 août 1869 : Sous-Préfet d’Aubusson (Creuse).
  • Octobre 1869 : Sous-Préfet de Saintes (Charente-Maritime).
  • Mai 1871 à octobre 1873 : Sous-Préfet de Charolles (Saône-et-Loire).
  • Mai à décembre 1877 : Préfet de la Nièvre. Les élections législatives de 20 février 1876 ont été favorables aux républicains, et à l’approche des élections sénatoriales et cantonales, le gouvernement de Mac-Mahon purge l’administration territoriale des républicains, et rappelle des conseillers et des sous-préfets réactionnaires de l’administration impériale. Le 19 mai 1877, soixante douze préfets sont révoqués et remplacés, Achille Souquieres est rappelé. Mac-Mahon dissout l’assemblée et les élections d’octobre 1877 renvoient une chambre républicaine; Mac-Mahon se soumet à cette majorité le 12 décembre 1877. Achille Souquieres se retire de ses fonctions.

Achille Souquieres décéde le 23 mars 1879 près de Privezac en Aveyron. A-t-il eu une descendance ? Nous l’ignorons …..

La Maison de Blanc de Guizard.

Des titres anciens font état de Gui ou Guion de Guizard, qui vivait encore en 1244 et qui aurait fait construire le château de la Guizardie à la fin du XIIème siècle. La maison de Guizard rendait hommage à Henri, comte de Rodez. Cette lignée s’éteint avec le décès de Louis de Guizard en 1550.

blancdeguizard.jpgJean de Blanc, 2ème du nom, seigneur de la Mothe, épouse par contrat du 15 mars 1541 Louise de Guizard, fille de Louis, seigneur de la Guizardie  et de Anne de Nogaret, avec la clause expresse que le premier enfant mâle qui naîtrait, succéderait aux biens de la maison de Guizard et en prendrait le nom et les armes.

Ce fut Jean 3éme, qui pris le nom de Blanc de Guizard avec le titre de Seigneur de La Mothe et de la Guizardie (1542-1609/).

Son descendant Jean François Louis de Blanc de Guizard (1751-), seigneur de la Guizardie, Limon, Veders, La Roque …, chevau-léger de la garde ordinaire du roy, se marie le 4 mai 1786 avec Marie Rose Victoire de Catellan, fille d’Etienne François Xavier Amable de Catellan de Caumont, conseiller honoraire du parlement de Toulouse et de Marie de Ramondy dame de la Feuillade, Seignes … De ce mariage 4 enfants sont nés :

  • Louis de Blanc de Guizard, préfet de l’Aveyron en 1830 et 1839, député de l’Aveyron en 1834, 1837, 1839, directeur des beaux-arts au Ministère de l’Intérieur, officier de la légion d’Honneur. Il épouse le 26 avril 1836 Mademoiselle Clémence Dufrène.
  • Caroline de Guizard qui épouse en 1818 Louis Raymond Souquieres.
  • Blanche Marguerite Jenny, mariée à M. Laur de Linas.
  • Laure de Guizard, épouse en juin 1831 de Adolphe Couderc de Cantarrane.

Bibliographie

Dictionnaire Biographique des préfets de 1870 à 1982 – Archives Nationales 1994.

Almanachs et Bulletin des Lois Nationaux et Impériaux,

Histoire des Préfets de Pierre-Henry – Nouvelles Editions Latines 1950.

Documents Historiques et Généalogiques du Rouergue – Tome 3 – Hippolyte de Barrau (1857)

Blason Blanc de Guizard (de) JB RIETSTAP – dessin M Y Croute : Écartelé aux 1 et 4, d’azur, à un griffon d’or; au 2, de gueules, à un chariot d’or; au 3, d’azur, à six cotices d’or.

GSDS-MC2009


  • Album : Enseigne 2011
    <b>1preparationdesporteursdedrapeaumauriceetalain.jpg</b> <br />

Recherche dans les Archives

Cette recherche s'effectue exclusivement dans les articles et pages publiés.

Recherche Patronymes

Pour une recherche patronymique dans la base des Généalogies Souquiere(s), visiter la page Patronymes

Auteur : MyC

souquieres


Fédération Régionale des MJ... |
Aides aux démunis du Cambodge |
Nous les retraités (ées) CG... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4L TROPHY 2009 - Tech de Co...
| Association des Résidents d...
| Les illusions de la Lionge