Page d'archive 15

Noël Souquieres de Mourjou

Il était une fois, il y a 150 ans ….

etoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gifetoile2.gif

Dans la nuit du 25 décembre 1858, au village de la Calmette la cheminée d’une ferme fume, il est deux heures, les cris d’un nourisson transpercent le silence de cette nuit étoilée, Géraud s’approche de son épouse Catherine Henric. Son premier enfant, un garçon vient de naître en ce jour de la Nativité, il sera prénommé Noël.

Noël aura deux frères et cinq soeurs, quatre décédent en bas âge. Il passe son enfance dans plusieurs domaines dont son père est métayer ou fermier : Monserrat (Cassaniouze), La Grillère (Lacapelle en Vézie), Peyrune (Cassaniouze), la Rouquette (Calvinet) et enfin le retour à Mourjou au domaine du Mas où son père décéde dans sa quarante quatrième année. Noël l’ainé de la famille a 12 ans, Marie 10 ans, Jean-Baptiste 7 ans et Eugénie 3 ans. Catherine Henric et ses enfants vont s’installer au bourg de Junhac.

Noël devient meunier au moulin-haut de Junhac, il rencontre Louise Bonnet domestique dont le père est également meunier au moulin de Pressoires et l’épouse le 21 janvier 1885. De cette union naît neuf enfants. En 1895, Noël est cultivateur au hameau de Biaubatelle sur la commune de Junhac. Il y décéde le 23 juillet 1940 à l’âge de 81 ans, Noël était un descendant de la branche N.

Lors de la première guerre mondiale, il perd son fils Emile à l’âge de 22 ans, soldat au 92ème Régiment d’Infanterie, Emile est porté disparu le 20 août 1914 pendant les combats de la première offensive française de Sarrebourg en Moselle.

GSDS-MC2008

Clarifications des Souquieres de Saint-Mary

La découverte d’un contrat de mariage par Yvette, clarifie la branche N de Besseyrolles (Saint-Mary), cette branche remonte d’une génération et rejoint la famille déjà identifiée de Durand Souquieres et de Catherine Cabrespines.

Notaire Delarmandie – 3 E 31 34

16.2.1686, à Aurillac et étude du notaire, contrat de mariage :

Pierre Souquière marchand fils à défunts Durand Souquière dit Musou et Caterine Cabrespine, natif et habitant Besseyrolles, St Mary, majeur de 25 ans, maître de ses droits

Caterine Laborie veuve Pierre Muratet, Mougeac, Marcolès

L’épouse majeure et maîtresse de ses droits s’est constitué en dot au dit Souquière tous ses biens meubles et immeubles, noms dettes droits et actions avec pouvoir pour l’époux d’en disposer comme siens propres et en fournir toutes quittances, le constituant son procureur et il sera tenu les reconnaître.
Souquière s’est constitué ses biens et la somme de 750 l qu’il promet utiliser au paiement des dettes et hypothèques de l’épouse.
Les futurs se donnent 100 l pour gain de survie.

Présents : Jean Canet prêtre, Marcolès, cousin à l’épouse
Nicolas Bouygues me menuisier, Marcolès son beau frère
Jean Souquière 2e du nom frère à l’époux, Besseyrolles

La branche N prend naissance avant 1600 à Besseyrolles (Saint-Mary) et débute par la famille :

Durand Souquieres dit Musou (o<1618, +>1682-St Mary) épouse avant 1638 Catherine Cabrespines (o<1622, +>1682-St Mary). Au moins 7 enfants sont nés de cette union :

Pierre né le 9 mai 1638 au village de Besseyrolles, il est décédé en Espagne après 1682

Catherine née en 1640 à Besseyrolles

Jean Aîné né le 12 janvier 1643 à Besseyroilles, il épousa Marguerite Lafontie le 14 février 1684 à Roannes.

Pierre né le 25 avril 1646 à Besseyrolles

Jeanne née le 28 décembre 1649 à Besseyrolles.

Pierre né en 1661 à Besseyrolles, époux de Catherine Laborie, qui s’est installé à Mougeac (Marcolès)

Jean dit le jeune né avant 1662.

Ces modifications seront intégrées dans la mise à jour de la base publique sur le site www.souquieres.fr, elle interviendra les premiers jours de janvier 2009.

                                                 livres.gif

GSDS2008

Souquière et l’expédition de Chine de 1900

Une société secrète, nationaliste et xénophobe , « le poing de la concorde  et de la justice » dénommée également « Boxers », organisa un soulèvement à la mi-mai 1900, dans la Chine du Nord contre les intérêts des grandes puissances qui avaient établi des concessions (légations) dans les grandes villes et obtenu des territoires à bail dans l’Empire de Chine.

Les huit puissances concernées : Allemagne, Autriche, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Russie décidèrent de constituer une armée internationale de 150 000 hommes pour secourir les légations de Pékin assiégées et mater la révolte dans les provinces de l’Empire Chinois. Ce corps expéditionnaire dans lequel participa 18 000 soldats français, débute sa campagne en juillet lors du siège de Tien Tsin, elle se poursuit par leur entrée à Pékin le 14 août 1900. Le  gros du corps expéditionnaire français (17 000 hommes) arrive en septembre et participe à l’occupation du pays. Les hostilités se termineront par des négociations, aboutissant à la signature le 7 septembre 1901 d’un traité avec la Chine.

Les huit nations participantes à l’exception de l’Autriche créèrent une médaille  commémorative. Elle fut instituée en France par la loi du 15 avril 1902 et attribuée à plus de 34 500 titulaires : officiers, marins et soldats ayant pris part à l’expédition, et les français à titre civil qui prirent part à la défense des légations de Pékin.

ch1900.jpg

Auguste Souquieres de la branche A, né le 15 novembre 1877 à Junhac, fils de Pierre et Jeanne Chateau, domiciliés à Ladinhac, reçut cette médaille alors qu’il résidait en 1902 à Paris aux Montagnes Suisses, 2 rue Monge.

Dix autres Cantaliens participèrent également à cette campagne : Angelvy Antonin, Brasquiès Jean, Cambon Auguste Léon, Chaluier Jean Joachim, Cocinal Joseph Jean, Coubetergues Géraud Renaud, Gibert Antonin Léon, Juillard Julien Pierre Paul, Salesse Pierre et Bonatesse Jean Louis Philippe.

GSDS-MC/YS2008

Souquieres : Le GSDS a son Arrière-Grand-Père

Le GSDS est fier de vous annoncer que nous comptons parmi nos rangs notre premier arrière-grand-père.

cgley.jpgNous avons retrouvé dans nos archives une photo de Claude, l »impétrant » comblé et encore tout étonné. Mais revenons à cet heureux évenement :

Yanis Jérémy est né le 20 novembre 2008 à 0 heure 10 minutes à la clinique de Bordeaux Nord. Nous adressons toutes nos félicitations aux parents Rudy et Anne Laure, et nous formulons tous nos voeux de bonheur à Yanis.

Yanis est le 1631ème membre de la Branche C dont il vient d’ouvrir la 17ème génération. La Branche C prend ses racines en Châtaigneraie, à Marcolès aux environs de 1575.

GSDS-2008

Souquières : Branche 11 supprimée

Un acte clé a été trouvé aux Archives par Yvette, dans le fonds notarial de Maître Delarmandie. Ce contrat de mariage nous donne les parents de Bernard et permet d’incorporer la branche 11 dans la branche Ea.

Notaire Delarmandie – 3 E 31 28
20.1.1683, à Aurillac, contrat de mariage :
Bernard Souquière laboureur fils à défunts Jean Souquière et Marguerite Revelhac natif du village de la Rode du Fraysse, à présent au village Dangeny ( ?) d’Aurillac, maître de 25 ans de ses droits.
Jeanne Fraissy couturière, fille à Antoine Fraissy laboureur, village de Bouches ( ?), Aurillac.
Les parents de la future lui donnent 200 l, 1 lit de 30 l, plat, assiette, écuelle d’étain, savoir 200 l du chef du père et 30 l de la mère.
Les époux se donnent 30 l comme gain de survie.
Antoine Souquière frère à l’époux est présent.

La base publique Généalogies Souquière(s) sera remise à jour dans les premiers jours de Janvier 2009. La version 13 est accessible sur le site www.souquieres.fr

                                                  livres.gif

 GSDS2008

1...1314151617...19

  • Album : Enseigne 2011
    <b>1preparationdesporteursdedrapeaumauriceetalain.jpg</b> <br />

Recherche dans les Archives

Cette recherche s'effectue exclusivement dans les articles et pages publiés.

Recherche Patronymes

Pour une recherche patronymique dans la base des Généalogies Souquiere(s), visiter la page Patronymes

Auteur : MyC

souquieres


Fédération Régionale des MJ... |
Aides aux démunis du Cambodge |
Nous les retraités (ées) CG... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4L TROPHY 2009 - Tech de Co...
| Association des Résidents d...
| Les illusions de la Lionge