Page d'archive 6

Souquieres : Suppression de la branche K

Un contrat de mariage chez le notaire Flory - cherché et trouvé par Yvette - nous donne la filiation d’Antoine Souquières époux de Marguerite Nayrac.

3 E 268 729 – Notaire Flory

19.5.1775, contrat de mariage à Caillac, Mourjou :
Antoine Souquière journalier fils à défunts Philippe Souquière et Jeanne Cipière demeurant à Caillac
Marguerite Nayrac fille à défunts Marc et Toinette Grillet, Caillac.
Les futurs majeurs et maîtres de leurs biens se sont constitué chacuns de leurs biens et par expres la future la somme de 193 l dont elle donne quittance au futur.
Présent Guy Souquière meunier au moulin de la Rouquette soussigné.

Le mariage a eu lieu le 9 mai 1775 à Mourjou. Antoine enfant naturel, est veuf de Jeanne Piganiol avec qui il eut 3 enfants. Antoine est à l’origine de la branche K qui est supprimée et incluse dans les branches E.

GSDS2010

1858 – L’argent a bonne odeur d’où qu’il vienne

Un acte notarié retrouvé par Yvette, nous expose les suites d’une dispute violente entre Jean Souquières de Roannes et son beau-frère :

Notaire Lortal
Pardevant Jean Joseph Lortal notaire à la résidence de la commune de Roannes Saint Mary ont comparu:
Géraud Vixege propriétaire cultivateur demeurant au lieu de Berty, Roannes
Jean Souquières 3e du nom son beau frère cultivateur demeurant au Palat, Roannes
Lesquels ont exposé ce qui suit:
Samedi dernier huit du courant, vers les trois heures après midi, les comparants se sont rencontrés sur un pré appelé le pré du Moulin appartenant aux héritiers Vixege dont le dit Vixege fait partie, situé dans les dépendances du dit lieu de Berty. A la suite d’une querelle qui s’est élevée entre eux, le dit Souquières a commis avec violence des voies de fait sur la personne du dit Vixege qui a été contusionné et blessé grièvement. Celui-ci se disposait à saisir de la connaissance de ce délit. Le tribunal correctionnel d’Aurillac devant lequel il allait citer à cet effet le dit Souquières et l’actionner en dommages-intérêts, indépendamment des peines correctionnelles dont il soit rendu passible.
Dans cet état de choses et les faits ci-dessus ainsi exposés, les parties considérant que cette instance donnerait lieu à des frais considérables qu’il leur importe d’éviter et qu’elle pourrait avoir les suites fâcheuses pour elles, et désirant d’ailleurs rétablir sa parfaite harmonie qui a toujours régné entre elles, ont traité et transigé irrévocablement ainsi qu’il suit:
Le dit Souquières a à l’instant payé comptant au dit Vixege qui le reconnait et lui en donne quittance pour lui tenir lieu de tous les dommages-intérêts, la somme de cent cinquante francs au moyen de laquelle celui-ci se tient, ainsi qu’il le déclare pour bien et dûment satisfait et ….. à toute action contre le dit Souquières.
Les frais des présentes demeurent à la charge du dit Souquières
Dont acte
Fait et passé au lieu du Mastrebuis susdite commune de Roannes St Mary en l’étude du notaire soussigné le 13.5.1858 en présence de Pierre Serieys cultivateur à Besseyrolles et de Jacques Granet cultivateur à Griffeuilles, Roannes, témoins qui ont signé avec Vixege et le notaire.

Jean Souquières a 27 ans et est cultivateur au Palat à Roannes où il vit avec sa mère Marie Marguerite Canis âgée de 58 ans. Son père Jean est décédé depuis 24 ans. Sa soeur Marie âgée de 29 ans est l’épouse depuis un an de Géraud Vixege. Géraud a 26 ans; il est cultivateur au Berty et est le fils de Pierre décédé depuis 7 ans et d’Anne Danastorg. L’objet de la dispute nous est inconnu, mais Géraud n’a sans doute pas été blessé grièvement, 5 jours après il était devant le notaire.

Jean Souquières est descendant des branches O et L.

GSDS 2010 – MC/YS

 

1845 – La Queue de la Jument

Une anecdote transmise par Yvette relate la condamnation en novembre 1845, d’un père à payer 140 Francs de dommages et intérêts au propriétaire d’une jument dont le crin de la queue avait été coupé par ses enfants.

Le GSDS s’est intéressé aux parties en présence, mais tout d’abord lisons le texte transcrit de l’acte d’huissier notifiant la somme à payer.

   qjument1845.jpg

Baptiste Théron est cultivateur au hameau de Soucaillou; il a 41 ans, est marié et à 4 enfants âgés de 7 à 12 ans. Pantaléon Giraudet également cultivateur est son voisin à Blancou, situé à 200 m environ de Soucaillou. Pantaléon a 53 ans et a épousé Jeanne Bertrand, une fille de Vitrac dont il eut 5 enfants dont 3 ont l’âge de ceux de Baptiste : Antoine 16 ans, Pierre 13 ans et Jean 10 ans. Nous tenons les coupables tous les trois et sans nul doute les deux plus jeunes.

Ce que ne dit pas l’histoire c’est si les  enfants de Baptiste participaient à cette expédition contre la jument ou si les enfants Giraudet se vengeaient de ceux des Théron.

Le piment de cette histoire de voisinage c’est qu’Antoine épousera 14 ans plus tard une nièce de Baptiste : Marie Théron de Cazes et ira déclarer à la mairie en 1869 son décès. Tous les protagonistes sont des descendants de Souquieres.

GSDS – MC/YS2010

Mise à jour de la base Souquieres

Le groupe GSDS dans sa structure actuelle, vient d’entrer dans sa 6ème année. Sa base privée incluant les contemporains comporte 22 400 individus; elle a été fortement enrichie et fiabilisée par les nombreuses corrections incorporées ces dernières années. Elle constitue une base de référence des généalogistes ayant des ancêtres dans le Cantal en Châtaigneraie.

La base publique Souquieres vient d’être mise à jour sur le site www.souquieres.fr, l’indexation Généanet également sous l’identifiant gsds.

Elle ne comporte que les Souquiere(s), leurs descendants et les conjoints de Souquiere(s) ou descendants de Souquiere(s) et ne concerne que les individus nés avant le 1er Janvier 1909.

auvergnegsdsb.jpgCette base (version 16) contient :

  19 542 personnes  représentant

       5 541 familles  et

     2 293 patronymes

soit 1 401 personnes supplémentaires par rapport à la version précédente et de nombreuses corrections et compléments pour les personnes déjà présentes dans la version antérieure.

Les modifications majeures par rapport à la version 15, ont été les suppressions des branches 04, 10, 22 (incluses dans la branche AC) et Z (incluse dans la branche B) et la création d’une nouvelle branche d’origine aveyronnaise : la Branche AC ( 1600 à Boisse).

La prochaine mise à jour est programmée pour fin juin 2010.

Bonnes Découvertes 

Le Groupe Souquieres et Descendants de Souquieres

Bonne Année 2010

Le groupe GSDS vous adresse à toutes et à tous ses meilleurs voeux de Santé, Prospérité et Bonheur pour cette nouvelle année.

                voeux.jpg

La généalogie SOUQUIERES a progressé au cours de l’année 2009 de plus de 4 000 personnes, le blog a enregistré son 10 000ème visiteur; nous remercions toutes celles et ceux qui par leurs encouragements, leurs initiatives et actions ont contribué au succès du groupe.

GSDS2010

1...45678...19

  • Album : Enseigne 2011
    <b>1preparationdesporteursdedrapeaumauriceetalain.jpg</b> <br />

Recherche dans les Archives

Cette recherche s'effectue exclusivement dans les articles et pages publiés.

Recherche Patronymes

Pour une recherche patronymique dans la base des Généalogies Souquiere(s), visiter la page Patronymes

Auteur : MyC

souquieres


Fédération Régionale des MJ... |
Aides aux démunis du Cambodge |
Nous les retraités (ées) CG... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4L TROPHY 2009 - Tech de Co...
| Association des Résidents d...
| Les illusions de la Lionge